TRANSLATE THIS SITE HERE



LE NONI

INDIAN MULBERRY


Le morinda citrifolia est répandu dans toutes les régions tropicales, il a d'abord été décrit aux Indes (d'où son nom) mais a toujours eu une grande importance en médecine traditionnelle dans le pacifique sud et particulièrement en Polynésie et à Hawaï.
C'est un petit arbre de 3 à 6 m surtout reconnaissable à son fruit qui, de vert et dur, devient jaune et mou en quelques heures à maturité. La surface de ce fruit, le noni, est irrégulière, formée de polygones accolés avec au centre une petite plaque, peut-être la cicatrice de la fleur, il est pyriforme plus ou moins arrondi, sa taille varie de 5 à 15 cm.
Mûr, le noni dégage une odeur forte, butyrique, qui rappelle celle d'un fromage avarié ou très fermenté d'où le nom commun, fromager, que lui ont donné les européens.
Depuis quelques années, la médecine s'intéresse aux nombreuses propriétés antiseptiques, antibiotiques et antiinflammatoires du mûrier indien. Des teintures jaunes et rouges sont extraites des racines. De par les nombreuses vertus médicinales et curatives qu'on lui prête, cette plante devrait probablement voir sa culture croître de manière significative.
On pense que les Polynésiens font un usage médicinal du noni depuis plus de 2 000 ans. Traditionnellement, toutes les parties de la plante sont utilisées : feuilles, racines, écorce, fleurs et fruits. On a répertorié une quarantaine de remèdes traditionnels renfermant l'une ou l'autre des parties de la plante.
Les usages externes comprennent principalement le traitement des blessures, des plaies et de l’inflammation.
Les usages internes sont très variés : rhumatismes, arthrite, troubles menstruels, maux de gorge, diarrhée, cancer, stimulation du système immunitaire, infections bactériennes, virales, parasitaires ou fongiques, etc.
Même si les fruits mûrs de noni dégagent une odeur désagréable, plusieurs explorateurs européens ont rapporté que les Polynésiens les consommaient, surtout en période de disette. Les jus et concentrés de noni du commerce ont généralement subi une transformation qui permet de masquer l'odeur des fruits. Les extraits secs de noni, présentés sous forme de capsules ou de comprimés, permettent également de pallier cet inconvénient.

Divers

Prévention du cancer. Certaines études in vitro ou sur l’animal donnent à penser que le noni pourrait jouer un rôle dans la prévention du cancer. Par exemple, des chercheurs ont montré que le jus du fruit pouvait inhiber la formation de nouveaux vaisseaux sanguins (angiogénèse) qui participent au développement des tumeurs cancéreuses . Il peut également stimuler les cellules du système immunitaire chargées d’éliminer les cellules anormales. Enfin, des substances contenues dans le fruit et les feuilles sont capables d’induire le « suicide » des cellules cancéreuses (apoptose) .
Ces résultats, bien qu’encourageants, ont été obtenus en laboratoire, sur des animaux ou des cellules cancéreuses isolées. D’un point de vue clinique, les données publiées jusqu’à présent ont seulement mis en évidence une activité antioxydante du jus de noni chez les fumeurs. Elles suggèrent qu’il limiterait, dans une certaine mesure, les effets cancérigènes de la cigarette. Toutefois, ces données sont loin d’être suffisantes pour prétendre que le jus de noni a un effet anticancéreux.
Autres usages. Des essais cliniques isolés et de faible envergure ont rapporté divers bienfaits du noni. La consommation quotidienne de 120 ml de jus du fruit pendant 3 mois aurait amélioré l’audition et l’état psychologique d’un groupe de 5 femmes en ménopause. Un gel à base d’extraits de feuilles a augmenté la résistance de la peau aux effets nocifs des rayons ultraviolets . Et, un extrait de fruit (équivalent à 20 g de fruits séchés) aurait eu une certaine efficacité pour réduire les nausées et les vomissements consécutifs à une opération chirugicale.

***2-4 capsules 3 fois par jour après les repas.

Comment je l'utilise?

J'utilise les capsules car le fruit frais n'a pas bon gout et ne se trouve pas si facilement ni toute l’année.

La cure d'extrait de Noni m'a bien aidé pour réduire les symptômes de la ménopause.

C'est un remède fortifiant pour l'organisme, j'en fais une cure de temps en temps.